Home Maison & Immobilier Les différents projets individuels immobiliers

Les différents projets individuels immobiliers

I : L’achat d’un bien immobilier

L’agent immobilier intervient et apporte son service professionnel dans environ  70% des transactions immobilières, selon les statistiques données par les CCI. En revanche, les 30% restant des transactions se passent entre particuliers. Plusieurs raisons pourraientexpliquer cette démarche des vendeurs : une partie d’entre eux considèrent, que la vente de leur  bien  fait partie d’un challenge personnel. Pour lequel  le propriétaire, n’a nullement besoin de l’intervention d’un professionnel de l’immobilier.

Pour d’autres, les frais d’agence seraient une charge supplémentaire grevée,  à la valeur vénale du bien à vendre, et qui seraient  un frein  pour une transaction rapide, et moins coûteuse  pour l’acquéreur.  Parmi cette catégorie, de vendeur particulier à particulier,  une bonne partie finit  par faire appel au professionnel  de l’immobilier afin de leur confier leur bien  à vendre.

II : La vente d’un bien immobilier

Lorsque le propriétaire confie son bien à un agent immobilier, il se décharge de tout un travail chronophage et couteux. En effet, les agents immobiliers mettent, en avant un savoir-faire professionnel qui  échappe aux particuliers. Pour présenter un bien en vente, le professionnel de l’immobilier  doit investir sur des moyens et matériels couteux : imprimante professionnelle, appareil photo haut de gamme, abonnement avec différents diffuseurs d’annonces et bien d’autres logiciels adéquats à l’immobilier.

III : Les obligations juridiques du mandat

Ce qui lie le mandataire agent immobilier et le mandant, c’est le MANDAT.

Il s’agit d’un contrat  qui peut être sous plusieurs formes (du mandat simple au mandat exclusif).

Les deux parties doivent respecter l’un comme l’autre des obligations du contrat sous peine de sanction pénale.

L’obligation du mandataire :

Ce dernier doit mettre en œuvre tous les moyens pour vendre le bien de son client. Le travail de l’agent immobilier débute de la prospection à la signature définitive de la vente du bien qui lui a été confié. Il fait l’intermédiaire entre vendeur, acheteur et notaire.

L’obligation de mandant :

Ne jamais interférer ou fausser le travail apporté par le mandataire. Par exemple il s’interdit de traiter directement  ou indirectement avec le client présenté par le mandataire durant le mandat et souvent au-delà de l’échéance du terme de mandat.

IV : L’évolution de l’immobilier

En règle générale, « la pierre » est l’investissement le plus sûr économiquement et le plus fructifiant en un minimum de temps. L’investissement immobilier s’est clairement démocratisé aujourd’hui. Il est devenu la pierre angulaire de l’économie en occident. On remarque de plus en plus de jeunes  adultes franchir le pas dans le domaine immobilier. Ainsi, l’investissement immobilier n’est plus réservé à une certaine élite de la population française. Il attire de plus en plus de personnes.  On note aussi que l’interventionnisme de l’État est une garantie auprès des investisseurs, en période de crise les pouvoirs publics n’hésitent pas à intervenir pour stabiliser l’équilibre économique immobilier.

L’économie française est tributaire de l’immobilier. « Quand l’immobilier se porte bien l’économie française l’est aussi ». Cela s’explique que le domaine de l’immobilier est le deuxième pôle économique, après celui des banques.

La crise sanitaire de la COVID-19 a fortement influencé le marché de l’immobilier. Dans certaines grandes villes le marché est complétement saturé. Les investisseurs découvrent de nouveaux départements qui disposent de grandes capacités immobilières qui jusqu’à présent ne représentaient pas d’intérêt parmi lesquelles la HAUTE VIENNE dont la ville de Limoges attire l’attention d’un grand nombre d’investisseurs immobiliers, car le loyer est très bien placé et les biens immobiliers restent relativement peu chers.

 On note ainsi, naturellement un mécanisme d’urbanisation  horizontale : cela s’explique par le fait que les  habitants préfèrent vendre leurs appartements  concentrés en ville pour habiter dans les premières couronnes autour de Limoges. En effet,un pavillon dispose d’une terrasse, d’un jardin  et loin de toute nuisances  urbaines.

V- La pratique de recherche d’un bien immobilier

Lors de la recherche d’un bien immobilier le futur acheteur souhaite trouver « la perle rare », et c’est de bonne « guerre ». Google ou un autre moteur de recherche est son meilleur ami : le net est le moyen le plus utilisé  pour prospecter les  vendeurs et mandataires qui détiennent le bien.

La première des choses que l’acquéreur fait, c’est de dresser une liste qui contient un nombre important de critères qui compose le bien en question. En fonction du bien il va souhaiter avoir une terrasse, un terrain, une exposition géographique, etc.

On constate souvent, que seul un petit nombre d’acquéreur arrive à obtenir ce qu’ils recherchent. Tandis que, la majorité des futurs acquéreurs doivent sacrifier, un ou plusieurs critères de leur recherche.

Le premier d’entre eux, c’est le prix, car le prix est tributaire des critères : plus ces critères sont nombreux, plus le prix est élevé.  Dans ce processus de recherche, le mandataire immobilier doit composer avec ces paramètres pour arriver à un seul objectif. C’est la satisfaction de son client en lui trouvant un bien qui correspond à son budget.

 En amont, le mandataire, a une obligation de conseil envers son client, de l’informer que ce soit du point du vue administratif que du point caractéristique et descriptif du bien.

Lorsque le choix crucial de l’acquéreur est mûri, ce dernier se positionne sur le bien en apportant une offre d’achat. Laquelle sera transmise au vendeur qui se donne un délai raisonnable pour accepter la proposition du l’acquéreur. Toutefois, le vendeur est obligé de l’accepter, si l’offre est formulée au prix de vente. Au cas contraire, il s’opère le jeu de la négociation (offre et contre-offre entre les deux parties).

Si les parties s’entendent sur le prix, il s’ensuit un compromis de vente dans lequel on observe, un certain délai pendant lequel, le notaire transmet tous les documents qu’il aura obtenu des parties à l’administration. Si l’acquéreur souhaite, acheter son bien avec un crédit, il doit en faire la demande auprès des établissements bancaires. Lorsque le prêt lui est accordé, un certain nombre de procédures doivent être respectées. Par exemple : quand l’offre de prêt est accordée, l’acquéreur doit obligatoirement respecter, un délai de 11 jours avant de renvoyer l’offre  signée à la banque. Par-là, s’ensuit la signature du contrat de prêt. Ensuite, le notaire intervient  pour  le déblocage des fonds,afin de compléter son dossier pour la signature d

DERNIERS ARTICLES

Les principales différences entre le CBD et le THC

Le cannabis est utilisé depuis des siècles pour traiter un grand nombre de problèmes médicaux. Les deux principaux composés présents dans le...

Rénover un parquet massif : combien ça va vous coûter ?

Aussi bien qu’il sublime l’esthétique de vos pièces, il est souvent important de rénover un parquet massif afin qu’il n'altère pas votre...

Les bijoux tendance en 2022

Pour bien habiller une tenue, il n’existe rien de plus pratique que les bijoux. Qu’ils soient portés autour du cou, sur les...

Comment choisir la destination de vacances idéale ?

Si vous cherchez de l'inspiration pour vos prochaines vacances. Heureusement, il existe de nombreuses destinations qui offrent plus qu'une simple plage ou...

La signification des bagues aux doigts d’un homme

Pouce : La recherche psychologique suggère que l'anneau du pouce d'un homme n'a pas une signification très positive. Le propriétaire de...