Home Life Style Acheter des vêtements de seconde main pour les bébés et les nouveau-nés...

Acheter des vêtements de seconde main pour les bébés et les nouveau-nés ? Pourquoi ? Faut-il sauter le pas ?

La naissance d’un bébé est toujours accompagnée d’une multitude d’accessoires, doudous, grenouillère, bodies flambant neufs entreposés dans la chambre de la maternité. Difficile pour la famille, les amis de ne pas marquer cet évènement avec un flot de cadeaux de naissance. Mais pourquoi ne pas oser l’occasion ? Offrir une grenouillère et de façon plus générale un vêtement bébé d’occasion. Cela pourrait sans doute être un devoir écologique, mais il est dans notre système actuel un peu difficile de sauter le pas.

La naissance d’un enfant est un évènement qui bouscule un certain nombre de choses dans la famille. L’instinct naturel des parents les guide dans la volonté d’offrir ce qu’il y a de mieux pour leur bébé et donc d’opter essentiellement pour des vêtements neufs. Ce point de vue se défend. Mais si on regarde les éventuels problèmes d’allergies ou d’intolérance liés à des vêtements neufs fabriqués en Asie qui nécessiteront plusieurs lavages avant d’atteindre une neutralité dermatologique, on peut entrevoir plus facilement l’idée de passer aux vêtements de seconde main. D’autant plus que si le critère essentiel est la qualité, la majeure partie des vêtements bébés d’occasion sont impeccables et quasiment neufs. C’est encore plus le cas pour les vêtements de 0 à 24 mois. Les nourrissons grandissent tellement vite qu’ils ne portent leurs articles que quelques fois pendant quelques semaines. Les magasins et les sites de vente en ligne de vêtement bébés de seconde main proposent des articles en majorité presque neufs. Mais le problème ne s’arrête pas là.

Ceux, les parents qui auront sauté le pas et qui auront tenté l’achat de seconde main. Ceux-ci seront à présent convaincu de leur démarche. Ils réalisent de très larges économies avec des articles soldés jusqu’à 80%. Ils sont également conscients d’avoir fait une bonne action pour la planète. Le plus dur reste alors à faire : convaincre leur entourage. La surconsommation ou l’hyperconsommation est un mode d’achat bien implanté dans les mœurs et dans les habitudes des consommateurs.

L’achat de seconde main est un mode d’achat qui se transmet de génération en génération. Acheter du seconde main pour son enfant est aussi quelque part l’éduquer et lui transmettre des valeurs que lui-même appliquera et transmettra à son tour.

On le voit ben aujourd’hui : dans notre époque actuelle, l’achat de vêtement bébé d’occasion prend tout son sens. Alors que les problèmes écologiques couplés à la situation économique mondiale nous pousse à moins consommer, il est finalement temps de mieux consommer.

Ce mode d’achat se démocratise et n’est plus aujourd’hui un mode de consommation marginal comme il a pu l’être, il y a quelques années.
De nombreux articles de presse et de nombreux blogs, y font référence et conseillent certains sites en ligne. Tous les domaines sont aujourd’hui concernés : High tech, téléphonie mobile, objets du quotidien et logiquement les vêtements.

DERNIERS ARTICLES

Les principales différences entre le CBD et le THC

Le cannabis est utilisé depuis des siècles pour traiter un grand nombre de problèmes médicaux. Les deux principaux composés présents dans le...

Rénover un parquet massif : combien ça va vous coûter ?

Aussi bien qu’il sublime l’esthétique de vos pièces, il est souvent important de rénover un parquet massif afin qu’il n'altère pas votre...

Les bijoux tendance en 2022

Pour bien habiller une tenue, il n’existe rien de plus pratique que les bijoux. Qu’ils soient portés autour du cou, sur les...

Comment choisir la destination de vacances idéale ?

Si vous cherchez de l'inspiration pour vos prochaines vacances. Heureusement, il existe de nombreuses destinations qui offrent plus qu'une simple plage ou...

La signification des bagues aux doigts d’un homme

Pouce : La recherche psychologique suggère que l'anneau du pouce d'un homme n'a pas une signification très positive. Le propriétaire de...