Comment réparer une gouttière qui fuit ?

Lorsque survient la fâcheuse découverte d’une gouttière défectueuse laissant s’échapper le précieux nectar, un sentiment mêlé d’agacement et d’impuissance nous envahit. Cette blessure infligée à l’étanchéité de notre toiture nous rappelle cruellement la fragilité de nos humbles demeures face aux assauts répétés des intempéries. Mais gare à celui qui s’avoue vaincu devant l’adversité ! Quelques outils simples et un brin de patience suffisent bien souvent à venir à bout de ce genre de désagrément.

Évaluer l’étendue des dégâts

Avant toute chose, une inspection minutieuse s’impose afin de circonscrire précisément la zone endommagée. Munissez-vous d’une échelle, d’une lampe torche et arpentez le chemin de vos gouttières à la recherche de fissures, perforations ou joints distendus. Cette exploration vous permettra d’estimer l’ampleur des travaux à entreprendre. S’il ne s’agit que d’un point isolé, une réparation localisée pourrait suffire. En revanche, si les fragilités sont multiples, il faudra envisager le remplacement complet de la gouttière. Faites appel à des professionnels pour l’installation de gouttière à Montréal.

Une fuite trop importante appelle évidemment une intervention d’urgence. Dans ce cas, vous pouvez boucher la brèche de fortune avec un morceau de tissu ou de ruban adhésif, le temps de vous procurer le matériel adéquat.

Choisir les bons outils et matériaux

Selon l’étendue des dégâts, votre boîte à outils devra contenir colle spéciale gouttière, ruban étanche, vis, rivets, mastic polyuréthane, voire planches et profilés aluminium pour un remplacement complet. Prenez garde à la compatibilité des matériaux : inutile d’essayer de réparer une gouttière en zinc avec des outils prévus pour le PVC !

Le choix des consommables peut s’avérer complexe pour le profane. N’hésitez pas à requérir les lumières d’un vendeur spécialisé, qui saura vous conseiller les produits les mieux adaptés à la nature de votre gouttière et au type de réparation envisagé.

Agir avec méthode

Une fois l’arsenal réuni, il est temps de passer à l’action. Commencez par vidanger votre gouttière des débris accumulés qui pourraient gêner vos manœuvres. Nettoyez ensuite soigneusement la zone à traiter.

S’il s’agit d’un petit trou, appliquez la colle spéciale gouttière ou le mastic polyuréthane en respectant scrupuleusement les instructions du fabricant. Pour un joint distendu, dégrafez le tablier de part et d’autre de la fuite, nettoyez les bords à la brosse métallique puis recollez le joint à l’aide d’un mastic adéquat.

Dans le cas d’un remplacement complet, dévissez la gouttière endommagée, découpez les nouveaux profilés à la bonne longueur, emboîtez-les et fixez le tout avec soin à l’aide de vis et de rivets. Prenez le temps de bien ajuster les angles à l’aide d’une lime et de joints flexibles. Votre gouttière retrouvera ainsi sa parfaite étanchéité !

More from this stream

Recommandé