Accueil Marketing Comment faire du copywriting pour gagner de l’argent sur Internet ?

Comment faire du copywriting pour gagner de l’argent sur Internet ?

7
0

Qu’est ce que le Copywriting ?

Vouloir gagner de l’argent sur Internet sans maîtriser le copywriting, c’est un peu comme éplucher un melon avec des baguettes. Même avec tout l’espoir du monde, ça ne marchera jamais (et tu perdras ton temps).

Le copywriting, ou l’art de choisir les mots qui vendent, est l’une des compétences les plus recherchées et les mieux rémunérées sur le Web. Absolument tous les marketeurs digitaux utilisent le copywriting dans leurs publicités, dans leurs mails, dans leurs articles de blog et bien entendu, dans leurs pages de vente.

Tu pourrais te dire que pour toi ce n’est pas pareil, qu’il te suffit d’avoir un service ou un produit correct et que tu n’auras pas à influencer ton audience… Mais on est plus au XIXème siècle, et les temps ont changé.

Il y a 200 ans, n’importe quel chaman auto-prétendu pouvait vendre une potion magique au premier passant qu’il croisait, mais aujourd’hui : tout le monde pense que tu veux leur mettre à l’envers. Les gens arrivent sur ton site comme sur un terrain miné et vont chercher la petite bête dans les moindres recoins, alors crois moi : si tu veux gagner de l’argent, ton copywriting doit être irréprochable.

Le copywriting te semble encore inconnu et tu ne sais pas comment trouver les bons mots pour ton contenu ?

Alors tu es au bon endroit, car dans cet article tu vas découvrir comment faire du copywriting pour convertir un maximum de personnes et enfin gagner de l’argent sur Internet.

Ce sont les émotions qui payent

Quel est le point commun entre une paire de chaussure Adidas, un café chez Starbucks ou un sweat Versace (à part le fait qu’ils aient tous été produits par des esclaves surexploités) ?

Des millions de gens dépensent chaque jour leur argent dans les produits de ces marques. Mais pourquoi acheter des chaussures ou un pull aussi cher alors que le produit ne vaut même pas le dixième de son prix ? Et pourquoi payer 7 euros pour une boisson qu’ils peuvent boire dans un petit café en ville pour seulement 50 centimes (et qui en général est bien meilleur) ?

La réponse, c’est que les gens n’achètent pas le produit. Ils achètent les émotions qu’ils y associent.

Tu n’es pas une exception à la règle. Tu as envie d’acheter à cause de tes émotions. Tu donnes ton argent à ces marques parce que les mecs qui en opèrent le marketing sont des professionnels des émotions.

Et tu sais quoi ? Ces mecs sont incroyablement riches.

En copywriting, c’est la même chose.

Les émotions et les leviers émotionnels sont les fondamentaux du copywriting. Pour reprendre mes exemples précédents, Adidas, Starbuck et Versace jouent tous sur ton envie d’appartenance, sur ton désir de pouvoir, et surtout sur ta peur de passer à côté de la tendance actuelle.

Les gens ne te donneront pas leur argent seulement pour tes beaux yeux ou parce que ton produit est bon. Si tu veux vendre ton produit, il faut que tu déclenches des émotions grâce aux mots que tu emploies avec ton copywriting. Il faut que tu utilises ces mots pour les persuader de passer à la caisse, voilà la solution.

Avec le choix des bons mots, tu peux déclencher la peur de louper une opportunité, de perdre quelque chose ou d’être condamné à une condition pour toujours. Tu peux créer le désir d’appartenance à une communauté ou à un cercle social, tu peux créer un sentiment de réciprocité en offrant de la valeur. Tu peux créer un sentiment de rareté ou d’autorité pour pousser ton prospect à acheter sans attendre et les possibilités sont encore grandes.

Le pouvoir des mots est gigantesque. Mais pour le maîtriser correctement, il faut maîtriser le copywriting. Ce n’est pas simplement écrire, tout le monde sait écrire. Le copywriting, c’est transmettre des émotions.

Si tu n’es pas du tout familier avec ce que je viens de te dire, la première chose que je te recommande est le livre de Robert B. Cialdini, Influence et manipulation. C’est une référence pour tout copywriter qui veut faire de l’argent sérieusement sur Internet.

Tu y découvriras les leviers émotionnels et psychologiques les plus utilisés et les plus efficaces si tu veux convertir tes prospects en client et gagner de l’argent.

Tu es là pour quoi ?

Sérieusement, c’est une vraie question. Tu es là pour quoi ?
Tu es un bénévole qui apporte de la valeur aux gens sans ne rien attendre en retour, et ta réputation n’est pas importante ?
Tu es un scientifique ou un technicien qui présente une découverte ou un produit en étalant toutes les caractéristiques possibles et imaginables de ce dernier ?

Non. Si tu lis cet article, c’est que tu es là pour vendre. Tu es là pour persuader un prospect de passer à l’action et de devenir ton client.
Faire du copywriting, c’est aussi vendre son produit pour ce qu’il apporte et pas seulement pour ce qu’il est.

Imagine que je me promène dans un magasin qui vend des portes. Le vendeur aura beaucoup de mal à me faire acheter sa foutue porte simplement en me montrant une photo ou en me déballant une fiche technique sans explication.

En revanche, s’il me parle des bénéfices que je peux en tirer, il manifestera mes émotions, et je serais beaucoup plus enclin à lui donner mon argent.

Dans cet exemple, il pourrait m’en parler en me disant :

  • Que cette porte est ultra solide. Qu’elle protégera mes biens et ma famille des intrusions, ce qui déclenche ma peur de perdre quelque chose ou quelqu’un. Je suis alors beaucoup plus motivé à faire les démarches pour éviter cela.
  • Que cette porte assez étanche et isolée pour empêcher l’humidité, la chaleur ou le froid d’envahir ma maison. Cela me rassure par rapport au fait de ne pas devoir m’occuper de ce genre de problèmes.
  • Enfin, pour assurer ma tranquillité pratique et financière, il peut me proposer une garantie en cas de casse.
Porte d’entrée de la marque Albe

Le pouvoir du copywriting est inestimable, ce qui en fait une compétence élémentaire si tu veux vendre et gagner de l’argent. Parle à tes clients des bénéfices de ton produit avant de parler de ses caractéristiques. Manifeste leurs émotions en utilisant les bons mots, et ils seront beaucoup plus enclins à te donner leur argent.

Si tu ne sais pas par où commencer, tu pourras visiter plus tard une liste des émotions utiles en copywriting en cliquant ici.

Les gens adorent les histoires

Les gens adorent les histoires (et surtout celles qui finissent bien).

Il n’y a rien de mieux pour capter l’attention d’une personne que de la plonger dans une histoire. La plupart des gens passent leurs journées à s’ennuyer ou à recevoir des mauvaises nouvelles.

Si dès qu’ils rentrent chez eux, ils voient votre publicité ou votre page facebook fade et vide de sens, tu peux être certain(e) qu’ils ne deviendront jamais tes clients.

Si tu leur offres une histoire qui leur permette de s’échapper, une histoire qui les inspire et qui soit authentique, une histoire qui les amuse ou qui les fasse au moins sourire… Tu prendras l’avantage sur tes concurrents !

Alors évidemment, je ne te dis pas de raconter une histoire juste pour raconter une histoire. Oublie-les “Il était une fois” et les récits bateaux qui n’intéressent personnes.

Écrire une histoire, c’est aussi du copywriting ! Ton histoire doit être en rapport avec ton produit, avec le parcours qui t’a mené à la création de ce dernier ou encore avec les gens qui t’ont déjà fait confiance. Concernant les histoires, je te conseille un excellent livre écrit par Seth Godin “Le storytelling en marketing”.

Cette publicité pour la marque Adidas ne fait pas que vendre une chaussure à crampons. Elle raconte comment elle a accompagné les plus grands champions du Football depuis plus de 40 ans. En faisant ça, elle ne met pas seulement en avant une chaussure, elle met en avant le prestige d’acheter une paire de baskets portée par les icônes de leur audience.

Ces quelques lignes montrent la puissance du copywriting et du choix des bons mots. L’idée n’est pas d’écrire un film !

Bien sûr, cela fonctionne pour une publicité, mais également pour une page de vente, pour un article ou encore pour l’écriture d’un mail. Je te recommande d’ailleurs fortement notre article sur l’écriture d’e-mail captivants pour fidéliser ton audience que tu trouveras en cliquant juste ici .

Et si tu prenais un raccourci ?

Maintenant, j’ai une mauvaise nouvelle… Si le copywriting est une compétence aussi importante et recherchée, c’est aussi parce qu’elle est très compliquée à maîtriser.

Apprendre à décrypter et à utiliser les leviers émotionnels pour vendre à ton audience nécessite un apprentissage long et laborieux. Il va te falloir des dizaines et des dizaines de tests avant de trouver la bonne formule ou la bonne manière de vendre, tu vas sûrement perdre beaucoup d’argent et de temps.

Heureusement, tu n’es pas tout(e) seul(e), et ce travail peut aller beaucoup plus vite.

J’ai récemment rencontré le roi du copywriting en France. Ce mec est un expert et il te propose une solution ultra rentable pour le prix d’un abonnement Netflix.

Si ça t’intéresse, ÇA SE PASSE ICI.

Dépêche-toi, car il ne reste plus beaucoup de places.

En conclusion

Le copywriting est une des compétences indispensables que tu dois développer si tu veux gagner de l’argent sur Internet. Plus que simplement écrire, le copywriting te permet de trouver les bons mots pour manifester exactement la réaction que tu attends chez ton prospect et le persuader d’acheter ton produit.

Les émotions occupent la place fondamentale du copywriting. C’est ce qui différencie un simple texte d’un texte de vente.

Au lieu de simplement parler de ton produit en pensant que les gens vont l’acheter, vend leur en leur parlant des bénéfices qu’ils pourront en tirer et qui impactent leurs émotions.

Les gens adorent les histoires, alors raconte leur une histoire percutante qui leur donnera envie d’en savoir plus et de s’impliquer avec toi.

Enfin, sache que le travail du copywriter est long et fastidieux… Heureusement, tu peux utiliser le raccourci que je mets à ta disposition aujourd’hui et passer les étapes compliquées pour aller directement droit au but.

Previous articleHypnose et addictologie : le complément idéal
Next articleLa mode rétro vintage

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here